Témoignage de Belhamri Messaoud

Posté par algeriedemocratie le 1 août 2009

Témoignage de Belhamri Messaoud

 

J’ai été kidnappé le 18 juin 1994 alors que j’était prés de mon domicile Situé au 37 rue Boumaza a El-Harrach. Plusieurs véhicules surgirent d’ou sortirent les hommes armés, en civil. Ils se jetèrent sur moi et me poussèrent brutalement dans l’un des véhicules sans que je sache ce qu’ils voulaient, ni leur identité. J’ai été emmené au centre de police de Châteauneuf ou j’ai passé deux jours puis j’ai été transféré au commissariat central d’Alger ou j’ai passé 28 jours.

La torture a été morale et physique.

J’ai été insulté ainsi que les membre de ma famille par les policiers. C’etaient des obscénités indignes. On m’a menacé a plusieurs reprise de ramener mon épouse et ma fille pour les violer devant moi. J’ai été menacé de mort. On m’avait jeté dans une cellule froide et sombre sans aération. J’avais perdu la notion du temps. J’avais les yeux bandés en permanence par un plastique qui serrait fortement ma tête.

Quant à la torture physique, dés le 1er jour après mon Kidnapping on m’a descendu dans une cellule de sous-sol ou ils pratiquaient la torture (a Châteauneuf). J’ai reçu des coups de pieds et poings de toutes les parts sur tout mon corps, de la tête aux pieds. Puis on se lit a me bastonner avec un bâton et un tuyau en caoutchouc. Un câble électrique a même été utilisé.

Puis j’ai été suspendu par mes pieds au plafond, ma tête en bas. Je suis resté dans cette position durant toute la journée.

Au 2eme jour on m’a appliqué l’épreuve de chiffon avec de l’eau sale. J’ai été transféré au commissariat central d’Alger ou j’ai passé 28 jours. J’ai été torturé durant toute cette période, sans arrêt.

Je souhaitais mourir pour échapper aux affres de ces supplices.

On a utilisé la aussi l’épreuve de chiffon, les bastonnades avec un bâton et un tuyau caoutchouc. Les tortionnaires m’attachèrent ensuite les poignets a mes cheville et je restais recroquevillé durant toute la nuits, les yeux bandé.

 

Belhamri Messaoud. Né en 1951
Prison d’El-Harrach

Laisser un commentaire

 

The Soul of a Slayer |
AHL EL KSAR |
toutelactualite |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Halliburton Manufacturing &...
| Le Tallud 79200
| momema