divers dits

Posté par algeriedemocratie le 2 septembre 2009

La femme dans la société 

« Il y a eu trois niveaux de perception du problème de la femme. Au tout début de ma carrière, je la percevais comme tout jeune homme normalement constitué. Ensuite, il y a eu une remise en cause et des questionnements par rapport au concept de la femme-objet~ Le troisième niveau est une totale rupture avec ce problème. Ne pas en parler est un rejet du déséquilibre et une acceptation de l’égalité. Cela s’est traduit dans mes textes par une première présence de la femme que l’on désire, ensuite, une deuxième présence, celle de la femme que l’on respecte, en mettant en valeur son rôle dans la société, et enfin, une absence qui n ‘est pas pour autant une négation. »

Agérie-Actualités,3au9mars1988 

Je l’aime, elle ne m’aime pas…

« Dès le début (…)je me suis inscrit à contre courant de !afaçon dominante dont était menée la chanson kabyle. Il était très fréquent à l’époque d’entendre (…): ‘je l’aime, elle m’aime, mais son père me la refuse… ». Je me souviens avoir interpellé plusieurs amis chanteurs sur cette question. Pourquoi leur disais-je, vous n’avez pas le courage de dire: ‘je l’aime; elle ne m’aime pas, et son père me l’accorde… ».

alger-Répùblkain,20/04/92

Le refus de l’arbitraire 

« (…)D’abord comme simple citoyen, je ne peux pas rester neutre, je le dis tout net.’ l’intégrisme, je n’en veux pas. (~. ~) En janvier dernier après le premier tour des législatives, il y avait urgence et il y avait danger il fallait absolument stopper l’intégrisme. Etje suis d’accord avec la façon dont cela a été fait. Tout en disant cela, je reste fidèle à mes convictions démocratiques, à mes convictions sur les droits de l’Homme et les libertés. Nous devons naturellement rester vigilants sur ces questions et refuser tout arbitraire, même quand ses victimes peuvent être intégristes.

(AlgerRépublicain20.04.92)

 Solidarité 

« La solidarité est une vertu et un élément indispensable dans la vie d’une nation. (…) C’est la foi en un idéal et d’abord un art, ici dans le sens du rapprochement des hommes d’un même pays ou entre peuples àl’echelle mondiale. »

 (ElMoudjahid) 

L’ARTISTE ET SA SOCIETE

Je suis avant tout un regard porté sur l’espace et le monde qui m’entourent « .

Algérie Actualités(12au18juillet1984).

« (…)ne pas tomber dans le panneau de la célébrité, de l’argent et des villes est une chose bien difficile. Tout chanteur de chez nous rêve de Paris, moi j’ai toujours souhaité avoir les moyens moraux et matériels de rester dans mon patelin, j’y suis arrive Algérie Actualités(12au18juillet1984).

LES GRANDS RENDEZ-VOUS 

« Non, je prends tout simplement le temps de travailler quant à la scène, je dois avouer que j’en ai une peur bleue. C’est avec joie que je me passerai des galas si je le pouvais ».

Algérie Actualités(12au18juillet1984)

(…) je me suis aperçu qu’il était intéressant de revoir ma façon de me produire sur scène, et d’introduire, petit à petit, quand il le faut aussi, des choeurs et des danses ».

TidduklaMagazine(Eté1992)

source:menguellet.ifrance.com

Laisser un commentaire

 

The Soul of a Slayer |
AHL EL KSAR |
toutelactualite |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Halliburton Manufacturing &...
| Le Tallud 79200
| momema