Medjahed Hamid- impressions

Posté par algeriedemocratie le 27 octobre 2009

Les impréssions…

Zouhir Abdelatif, 1er directeur de la radio nationale Chaîne II après l’indépendance
 »Ce grand monsieur porte le nom des moudjahidine qui se sont battus pour notre pays »
“Aujourd’hui est un grand jour pour notre culture et particulièrement, il s’agit du 25 octobre, qui nous rappelle une date très importante, le 28 octobre, le jour où la RTA est devenue une télévision et radio algérienne. Une journée comme celle-là, nous rappelle particulièrement tous les sacrifices faits par ce peuple pour que nous vivions une journée comme celle-ci. Hamid Medjahed est issu d’une famille de medjahed, pas seulement à Alger, à Béjaïa à Akbou ou même ailleurs. Ce grand monsieur porte le nom des moudjahidine qui ont combattu pour notre pays.”

Hadad Fateh, chanteur

« Tu auras toujours ta place, tu es toujours présent dans nos cœurs »

“C’est avec un grand plaisir que je suis venu aujourd’hui à cet hommage de Da Hamid, ce grand chanteur, pilier de la chanson kabyle. J’ai eu la chance de passer dans son émission Ighanayen ouzeka, c’est un grand plaisir de le revoir et de revoir tous mes amis. Hamid, je te présente toutes mes félicitations,  tu as toujours ta place, tu sera toujours présent dans nos coeurs, si on est là aujourd’hui, c’est bien pour toi.”

Louiza, chanteuse

« Ce n’est pas n’importe qui Hamid pour qu’il passe inaperçu »

“Hamid Medjahed est l’un de mes anciens amis depuis longtemps. Avant même que je ne commence à chanter, son émission a donné naissance à de grands chanteurs.  Hamid n’est pas n’importe qui pour qu’il passe inaperçu. Les disque qu’il a faits à la radio sont toujours appréciés par les auditeurs. En outre,  il est beaucoup aimé par la jeunesse d’aujourd’hui, car il est toujours serviable et présent pour ces jeunes. Slimane Azem me disait qu’“il faut que le chant kabyle soit comme une chaîne bien soudée, un chanteur, à lui seul, ne peut tout faire. Aujourd’hui, c’est avec un grand plaisir que j’ai rencontré tous les chanteurs venus assister à cet hommage. Inch’Allah il y aura d’autres occasions, qui réuniront  tous ces grands chanteurs, venus spécialement pour Medjahed Hamid. Je suis heureuse de pouvoir assister, à cet hommage, avec Hammel Saïd, Loualia Boussaâd et tant d’autres. Hamid, sois le bienvenu chez toi, dans ton pays. Je salue tous les Kabyles où qu’ils soient. Et à d’autres hommages Inch’Allah pour tout ceux qui ont donné pour la chanson kabyle.”

Amar Mezzri, jeune chanteur, auteur, compositeur, interprète :

« C’est quelqu’un de très cultivé en musique »

“Je suis un jeune chanteur, je viens à peine de débuter ma carrière dans la chanson. Je suis l’un des fans de Hamid Medjahed. Je l’ai beaucoup entendu sur les ondes de la radio, je ne rate aucune émission de ce mélomane de la chanson kabyle. C’est quelqu’un de très cultivé en musique. C’est un très bel hommage qu’on lui fait aujourd’hui. Je lui dis bon courage, inch’Allah, on lui rendra un autre hommage.”

Farid Ferragui, chanteur :

« Hamid est resté pointilleux »

“J’ai de bonnes relations avec Hamid. Je vivais en France, j’ai toujours eu des invitations de Hamid. Ainsi, Hamid a beaucoup donné pour la chanson kabyle. Il a un genre bien à lui. Je suis très heureux d’être aujourd’hui présent pour cet hommage rendu à ce grand monsieur de la chanson et de la radio, où il a laissé son empreinte. Je tiens à remercier les initiateurs de cet hommage, cela nous fait très plaisir d’avoir pensé à nous, et ceci est très important. Hamid Medjahed a un style propre à lui. Il a beaucoup donné pour la chanson kabyle, notamment quand il était à la Chaîne II. Bien qu’il y ait des gens qui ne l’aiment pas, Hamid est resté pointilleux, il est un peu dur, mais tout ça a contribué à donner de bons éléments.”

 

Mme Medjahed, épouse de Hamid Medjahed :

« Il a passé des nuits entières pour réaliser un parcours de quarante ans »

“Je suis heureuse aujourd’hui pour cette initiative prise par l’Association Marhaba. Un grand merci pour tout ceux qui sont présents à ses côtés aujourd’hui. Je souhaite de tout cœur qu’il réalise tous ses objectifs, car il a veillé pendant des nuits entières pour réaliser ce parcours fructueux de quarante ans, sans oublier ma contribution dans sa reussite.”

 

Ahcène Marich, poète écrivain :

« Je sais que ton cœur est plein, s’il te plaît partage tout avec nous »

“C’est le moment ou jamais de lui rendre cet hommage. Autrefois, les hommages sont rendus après la mort, mais aujourd’hui, on est revenu à la raison, c’est une magnifique idée qu’a eue cette association Marhaba de penser à Hamid. Quarante années dans la chanson c’est quand méme beaucoup. Hamid est un grand maître de la chanson kabyle, si on ne lui rend pas hommage aujourd’hui, on le fera quand? On aurait souhaité que tous nos chanteurs suivent la trace de Hamid. Ainsi, comme il a fait des musiques pour d’autres chanteurs, cette initiative faite par l’Association Marhaba est une occasion de faire revivre le patrimoine culturel berbère. Hamid, je te remercie pour tout ce que tu as fait, mais je sais très bien que tes tiroirs sont pleins, ta tête est pleine, ton cœur est plein, s’il te plaît partage tout avec nous.”

Mohamed Badreddine, directeur de la Radio natonale de la Chaîne II

« C’est quelqu’un qui a donné beaucoup à la chanson kabyle et amazighe, à la Chaîne II, et à la musique algérienne en général. Je suis très heureux d’assister à cet hommage rendu à notre collègue chanteur, artiste, Hamid Medjahed, c’est quelqu’un qui a donné beaucoup à la chanson kabyle et amazighe, à la Chaîne II, à la musique algérienne en générale, et en signe de reconnaissance cet hommage ne peut être que juste après une quarantaine d’années, pleines d’activités artistiques. Nous sommes très heureux de partager ce moment avec lui, et nous sommes aussi fiers d’avoir un nom comme Hamid Medjahed. Je te présente toutes mes félicitations, j’ai appris ce matin lors de son passage à la radio Chaîne II, qu’il a un nouvel album qui verra le jour prochainement, ce qui m’a rendu heureux, et je souhaite toujours un plus à la chanson kabyle.”

 

Loualia  Bousaâd, chanteur :

« C’est une initiative qui lui donnera du courage pour continuer le chemin »

“Cet hommage rendu aujourd’hui à Hamid Medjahed, qui est l’un des piliers de la chanson kabyle, il a beaucoup donné à la chanson kabyle, je pense vraiment qu’il mérite cet hommage. Autrefois, les hommages se faisaient après la disparition de quelqu’un, mais aujourd’hui c’est une initiative qui lui donnera du courage pour continuer. Hamid, je pense que cet hommage t’incitera a servir encore longtemps la chanson kabyle”.

 

Djallal, animateur à l’ENTV :

« Hamid c’est aujourd’hui que tu dois commencer, mes enfants et tes enfants ont besoin de toi »

“Je pense que Hamid Medjahed est l’un des piliers de la radio, et quand je dis la radio, c’est bien la chanson, la parole et le théâtre. Je connais Hamid depuis une quarantaine d’années et je pense qu’en principe c’est à l’Etat de le prendre en charge, c’est pour ça que je remercie énormément l’association Marhaba qui a pris l’initiative  d’accorder cet espace à Hamid et rien qu’à lui. Je me souviendrai toujours de son geste, de son amour pour l’art, de la radio et de la télévision. Il est venu nous proposer sa participation voltaire à l’émission Choumoua de la télévision. Il a exprimé son amour pour cet art. Je suis très jaloux de la Chaîne II d’avoir Hamid. Hamid c’est aujourd’hui que tu dois commencer, mes enfants et tes enfants ont besoin de toi, encore une autre fois toutes mes félicitations.”

 

Chavha, chanteuse :

« C’est un grand maître »

“Je suis vraiment très heureuse aujourd’hui d’être ici. C’est une initiative extraordinaire, on souhaite que ces hommages se poursuivent au profit d’autres chanteurs, cela fait longtemps qu’on attendait cet hommage, on est tous heureux de pouvoir assister aux côtés de notre frère et ami. C’est un grand maître, je lui souhaite longue vie et une bonne production pour ses fans qui attendent du nouveau, tout simplement on attend ses nouveautés, car ce que fait Hamid est unique.”

Propos recueillis par Kahina Idjis

source:dépêche de kabylie

Laisser un commentaire

 

The Soul of a Slayer |
AHL EL KSAR |
toutelactualite |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Halliburton Manufacturing &...
| Le Tallud 79200
| momema