Entretien avec Mohend A. Bessaoud ( revue Azar ,avril 1992)

Posté par algeriedemocratie le 13 août 2011

Une Réponse à “Entretien avec Mohend A. Bessaoud ( revue Azar ,avril 1992)”

  1. Youssef dit :

    Tout le monde sait que Bessaoud a tenu rancune à Ait Ahmèd. Or, en réalité, Bessaoud avait un différent avec Si L’Hafid YAHA, et Ait Ahmed n’avait rien à voir, et ne voulait intercéder « personnellement ni en faveur de l’un, ni en faveur de l’autre. En effet, Si L’Hafid avait violenté physiquement Bessaoud chez lui à Ouadhias, il l’avait sorti de son domicile familial et l’avait frappé. Geste condamnable évidement.
    Et tout aussi comndamnable, le fait de porter tort à celui qui n’est pas responsable de cette violence! Si l’Hafid était Lieutnant de l’ALN, trés courageux, corpulent, homme d’action, « militariste », il s’opposait à ce qu’il appellait « l’intellectualisme », suspect à ses yeux. C’est le produit achevé de la « violence de la guerre »…Si L’Hafid a fini par tomber dans les « bras de la SM », sous l’influence de Meziane GHEZALI….

Laisser un commentaire

 

The Soul of a Slayer |
AHL EL KSAR |
toutelactualite |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Halliburton Manufacturing &...
| Le Tallud 79200
| momema